Les espoirs maraîchers

Les espoirs de Village-Neuf Kévin Grandjean-Bringold et Amélia Neto ont remporté hier les simples hommes B et dames C de la 19 e édition des As du Volant à Mundolsheim.

« À partir du moment où j’ai su que je devrais jouer en simple B et non en A, je suis venu pour gagner. » Pour sa première participation aux As du Volant à Mundolsheim ce week-end, le Ludovicien du Volant des 3 Frontières, Kévin Grandjean-Bringold, n’a pas fait de détail. Le Haut-Rhinois, classé B1, a survolé la catégorie pour l’un de ses rares tournois de l’année.

 

Son adversaire en finale, Arnaud Cuntzmann (CEBA Strasbourg), n’a pas pesé lourd face à un adversaire qui, en deux saisons de Nationale 3, a – dit-il – emmagasiné « pas mal d’expérience. » Mobilisé ces derniers temps par son BTS à Mulhouse, le joueur de Village-Neuf (18 ans) aurait même pu faire coup double si, avec son jeune partenaire de club, Massimo Levante, il n’avait buté sur l’expérimentée paire de Mundo Christophe Montoya – Alexis Scheibel en finale du double hommes B (16/21 20/22). « C’est la première fois que nous jouions ensemble en B et l’issue était forcément plus douteuse. En plus, on n’a pas eu trop de chance, mais Massimo est à créditer d’une bonne prestation », souligne Grandjean-Bringold qui a, du coup, ensuite fait payer les pots cassés à Cuntzmann (21/17 21/10). Le Ludovicien du V3F compte désormais franchir les paliers : « D’abord, passer en simple A avant la fin de saison. Ensuite, décrocher le titre de champion d’Alsace de simple l’année prochaine ou dans deux ans. Enfin, atteindre le niveau élite, autrement dit le top 50, dans les trois ans. »

Neto vise les « France »

De la petite délégation haut-rhinoise présente à Mundo, le Volant des 3 Frontières est le seul à avoir placé ses as. Non seulement avec Grandjean-Bringold, mais aussi avec la prometteuse Amélia Neto, elle aussi domiciliée à Saint-Louis. Pour son baptême aux As du Volant, la minime 2 (15 ans), qui a entamé en septembre sa 3 e saison de badminton, a ajouté une couronne de plus à une collection 2011/2012 déjà fournie, en dominant en finale du SD C la Strasbourgeoise des Cheminots, Sarah Simonot (21/9 21/19). Ce succès s’ajoute à ceux en simple de Kembs et Altkirch, mais aussi en double dames du T3F (tournoi des 3 frontières) et d’Altkirch. « Je vise une qualification pour les championnats de France minimes du 17 au 20 mai à Schiltigheim. Mon objectif si j’y parviens ? Je ne sais pas. Ce serait déjà pas mal d’y être. »

Deux autres Haut-Rhinoises, la Mulhousienne Léa Spizzo (Red Star) et la Wittenheimoise Marjorie Leplat, associées dans le double dames B, ont trébuché sur le dernier obstacle. En finale, elles ont subi la loi des Messines Julie Maillard et Lucy Dixon (21/19 21/19).

L’Alsace centrale repart pour sa part avec un titre : la Castinétaine Elodie Rieber, associée au Mundolsheimois Nicolas Coquelin, a maté en finale du mixte C la paire de Mundo Anthony Schotter – Tifany Bégic (21/15 21/18). En revanche, les Sélestadiennes Marjorie Romon et Mélanie Gantner ont fini par rendre les armes dans le double dames D4/non-classés face aux Strasbourgeoises Françoise Gsell et Colette Schutt (défaite 19/21 21/15 17/21).

À noter que lors de cette 19 e édition marquée par un nouveau record de participation, avec 312 inscrits (contre 243 en 2011), soit une hausse de plus de 20 %, l’ASPTT Strasbourg a réussi le doublé dans les simples hommes et dames A, avec les sacres d’Alexandre Hammer et Katia Normand.

le 12/03/2012 à 05:00 par Stéphane Godin

Institutionnels

Nos partenaires